décès d'un homme de la grippe aviaire

Publié le par fcilprof

Voici un petit fait d'actualité qui montre l'impact de la grippe aviaire sur l'homme. Nous en reparlerons pendant notre exposé en biologie;)!

Chine: 2e décès de la grippe aviaire en janvier

PEKIN (AFP) — Une femme est décédée de la grippe aviaire dans la province du Shandong (nord-est), a annoncé dimanche l'agence Chine Nouvelle, faisant état du deuxième décès dû au virus H5N1 en Chine depuis le début janvier.

Cette femme, nommée Zhang et âgée de 27 ans, est tombée malade le 5 janvier et est décédée samedi soir, a précisé Chine Nouvelle, citant le département provincial de la Santé.

Le Centre national de prévention et de contrôle a confirmé dimanche que la victime avait été contaminée par le H5N1, a précisé l'agence officielle sans indiquer comment elle avait contracté le virus.

Par ailleurs, une petite fille de deux ans, porteuse du virus H5N1, est dans un état critique, a annoncé la télévision dimanche soir.

Il s'agit du deuxième décès dû à la grippe aviaire en Chine ce mois-ci, après la mort le 5 janvier d'une jeune fille de 19 ans à Pékin. Celle-ci avait été contaminée après avoir vidé des canards achetés quelques jours auparavant sur un marché du Hebei, province voisine de Pékin.

Après ce premier décès, la Chine avait affirmé n'avoir constaté aucune épizootie de grippe aviaire à Pékin ni dans les environs. Les autorités avaient ordonné un renforcement de la surveillance du commerce de volailles vivantes et des experts entrepris d'inspecter des abattoirs et des élevages.

Le décès annoncé dimanche est le 22e décès en Chine depuis 2003 sur 31 cas humains confirmés dans le pays.

L'année 2006 avait été la plus meurtrière avec huit cas, après cinq en 2005.

En 2008, trois personnes sont mortes de la grippe aviaire dans le pays. Le dernier décès remontait au 25 février, et aucune nouvelle victime n'avait donc été enregistrée en Chine en près d'un an.

La grippe aviaire n'est pas toujours mortelle: avant ce mois-ci, dix Chinois ont survécu après avoir été contaminés par le virus.

Toutes les personnes ayant été en contact avec Zhang sont sous observation, mais jusqu'à présent aucune n'a montré de symptômes, a précisé pour sa part l'agence semi-officielle China News Service.

Pékin a rapporté le cas mortel à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), de même qu'aux autorités sanitaires de Hong Kong, Macao et Taiwan, selon CNS.

Les mois d'hiver sont généralement plus propices à la propagation du virus.

La Chine, pays le plus peuplé au monde, est considéré à risque en raison de ses dizaines de millions de volailles. En 2005 et 2006, au plus fort de l'épizootie, les autorités avaient réagi fortement en lançant de vastes campagnes de vaccination des volailles, ce qui leur avait permis de contrôler la situation.

La présence du virus a été signalée depuis le début de l'année au Vietnam, en Inde, au Bangladesh, en Egypte.

Les contaminations par le virus H5N1 se sont jusqu'ici produites de l'animal vers l'homme mais les scientifiques craignent qu'une mutation ne permette des contaminations d'homme à homme, ce qui pourrait provoquer une épidémie mondiale meurtrière.

Selon l'OMS, la forme humaine du virus de la grippe aviaire a tué près de 250 personnes depuis 2003, principalement en Asie du sud-est.

 

Marion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article